J'ai besoin de votre assistence.

Permettez-moi de vous informer de mon désir d'entrer dans un rapport d'affaires avec vous. J'ai prié pendant plusieurs jours et après cela j'ai choisi de vous contacter par mis plusieurs autres personnes. Je pense que vous êtes digne de la recommandation de ma prière, donc une personne honorable de confiance avec qui je peux faire des affaires. Ainsi je n'ai aucune hésitation à me fier à vous pour des affaires simples et sincères.

Je suis Myriam Toure la fille unique de mes défunts parents M. et Mme Pascal Touré. Mon père était un négociant de cacao et exploitant d'or à Abidjan la capitale économique de la Côte d’ Ivoire, mon père a été empoisonné à la pénurie par ses associés d'affaires au cours de l'un de leurs voyages d'affaires.

Ma mère est morte quand j'étais toute petite et depuis lors mon père m'a pris en charge. Avant la mort de mon père en novembre 2002 dans un hôpital privé d'Abidjan, il m'a secrètement appelée à côté de son lit et m'a indiquée qu'il a la somme de douze millions cinq cents mille dollars américains USD ($12,500.000) dans une compagnie de sécurité ici à Abidjan, et qu'il avait utilisé mon nom en tant que sa fille et bénéficiaire de ces fonds pendant qu'il les déposait dans cette compagnie de sécurité.

Il m’a également expliqué que c'était en raison de cette richesse qu'il a été empoisonné par ses associés d'affaires. Il à aussi souhaité que je cherche un associé étranger dans un pays de mon choix où je transférerai cet argent et l'emploierai dans des investissements tel que la gestion de biens immobiliers ou la gestion d'hôtels.

Mademoiselle Myriam Toure.
myriam25@cantv.net