Mme Kate William,

Abidjan, Cote d'Ivoire

Très cher,

 

ENDEAVOUR L'UTILISER POUR LES ENFANTS DE DIEU ET LE PEUPLE D'HAÏTI

 

Je vous prie de m’excuser pour le désagrément que pourrait vous causer mon courrier. A la suite de la découverte de votre adresse et très touchée par votre profil, je me permets de vous contacter.  En effet je suis Madame Kate William, l'épouse de Mr. William  Johnson qui a travaillé à l'Ambassade du Koweït auprès de la GUINEE pendant près de neuf ans avant sa mort au cours de l'année 2008. Nous avons été mariés plus de onze ans et n’avons jamais eu d’enfant. Il est décédé des suites d’une courte maladie qui n’a duré que seulement quatre jours. Avant sa mort nous étions de véritables religieux et  croyions fermement en Dieu. Après sa mort j'ai décidé de ne pas me remarier ou avoir un enfant extérieur à notre union et vie conjugale ce qui est contraire aux lois de la bible. De son vivant mon défunt époux avait déposé la somme de 4.500 millions de $ USD (quatre million cinq cent mille dollars américains ) auprès d’une compagnie de sécurité  en côte d’ivoire (AFRIQUE DE L’OUEST). A la suite d’un malaise au cours duquel je me suis rendue à l’hôpital récemment, mon DOCTEUR m’a fait savoir que je souffrais d’un mal pernicieux. Le diagnostic a révélé que je souffrais de cancer, et que je ne vivrai pas plus de huit mois.

 

Au vu de ma situation présente et n’ayant aucun héritier, j'ai décidé de faire don de ces fonds à une église, une organisation ou tierce  personne qui me donnera la garantie d’utiliser cette somme et d’en faire un bon usage selon les instructions ci-dessous. Mon vÅ“u le plus ardent est que cette somme soit versé à une église, une organisation ou la bonne personne qui utilisera ces fonds pour des orphelinats, des veuves. Que cette somme serve de support aux Å“uvres de Dieu et y contribue à la propagation de sa parole et de ses recommandations divines. J’ai dû prendre cette décision pour la simple raison que je n'ai pas d'enfant qui peut hériter de cet argent et les parents de mon mari n’étant pas des Chrétiens, sont ceux là même qui sont  à la base de sa mort. Aussi je me dois de respecter la volonté de mon défunt époux, afin que ces fonds ne soient pas utilisés pour des Å“uvres démentielles. Je n’aimerais pas non plus que cette somme soit utilisée de façon impure, c’est pourquoi j’ai pris cette décision. Je n'ai pas non plus peur de mourir, car je sais que là où je vais, je serai dans le sein du seigneur et sa bonne grâce, (Exode 14 V 14) dit que : « l’homme se battra avec son destin et sera dans la paix du Seigneur » . Je n'ai pas besoin de communication téléphonique à cet égard à cause de ma santé et de la présence des parents de mon défunt époux qui ne cessent de roder toujours autour de moi. Je ne voudrais pas non plus qu’ils prennent connaissance de ce projet. Tout est possible avec Dieu.

 

Dès l’instant que je recevrai votre accord et votre réponse je vous communiquerai le contact de ladite compagnie de sécurité et la procédure à suivre. Je vous délivrerai également une attestation qui prouvera que vous êtes le bénéficiaire actuel de ces fonds. Je voudrais également que vous et l'église ou l'organisation  priez pour moi parce que le Seigneur est mon berger.   Mon bonheur est d’avoir vécu une vie de Chrétienne digne et quiconque veut servir le seigneur doit le faire dans l'esprit et la Vérité. S'il vous plaît soyez toujours dévoué jusqu'à la fin de votre vie. Dans l'espoir de recevoir de vous une réponse immédiate dans ma boîte aux lettres, recevez l’expression de mes sentiments distingués.

Que le Seigneur vous bénisse.

 

Mme. Kate William